La New Zealand National Basketball League est la ligue semi-professionnelle masculine de basket-ball de plus haut niveau en Nouvelle-Zélande. Elle est basée, comme dans beaucoup de ligues anglo-saxonnes, sur le principe d'équipes franchisées.

En 1981, un groupe de clubs et d'équipes provinciales se sont réunis pour créer une ligue nationale masculine de basketball. L'année suivante, la ligue est placée sous la direction de la Fédération néo-zélandaise de basketball. La ligue a rapidement grandi en taille et en popularité en raison de l'afflux de sponsors et de joueurs importés américains. Le début des années 1990 a vu la fortune du basket néo-zélandais s'amenuiser, avec une couverture télévisée, des commandites et un nombre de spectateurs réduits. La popularité du sport a augmenté dans les années 2000 avec le succès de Tall Blacks et l'introduction des New Zealand Breakers dans la Australian NBL.

Au début, Auckland, Canterbury et Wellington étaient les équipes de référence de la ligue. Au cours des années 1990, Auckland et Nelson étaient les équipes à battre, avant que Waikato ne rejoigne Auckland en tant qu'équipe dominante pendant les années 2000. Au cours des années 2010, Wellington et Southland sont devenues les meilleures équipes de la ligue.